La métamorphose, c’est demain et dimanche avec Noir Artist !
6 octobre 2017

Fontaine, je ne boirais pas de ton son !

Un «ready-made», un objet manufacturé ordinaire désigné par l’artiste
comme une œuvre d’art… 1917 !

Fountain 1917, replica 1964 Marcel Duchamp 1887-1968 Purchased with assistance from the Friends of the Tate Gallery 1999 http://www.tate.org.uk/art/work/T07573

De Marcel Duchamp à Helmutt Lotty !
C’est déjà un saut créatif.

Très souvent les discussions tournent au vinaigre lorsqu’on met dans la même pièce un technicien et un créatif.
Car le technicien ne veut pas être créatif et le créatif est trop créatif que pour être technicien !

Les idées reçues ont la vie dure ce matin :
Le technicien : sorte d’ingénieur rigoureux et convaincu de : je suis technicien donc je ne suis pas créatif.
Le créatif : est trop dans les nuages que pour être rigoureux et technicien.

STOP ! C’est faux…

Lors de la conférence sur la créativité, je me retrouve face à Emeric Florence. (ancien cromozonien comme moi)
Et là, c’est foutu, les barrières tombent et les idées reçues aussi.

../.. Enfin, moi, j’étais déjà convaincu qu’être créatif et technicien allait de paire. Il suffit de rencontrer par exemple des peintres et de discuter avec eux de leur art… et là tout prend du sens. Le temps qu’il faut pour développer sa technique picturale et tout ça, toujours au service de la créativité. ../..

Il commence son exposé en montrant la fontaine de Duchamp  » R. Mutt » et très vite on fait le lien entre le nom du collectif, HERRMUTT LOBBY… ça va plus loin que le simple jeu de mot qui fait référence au célèbre chanteur « Helmutt Lotty ». Mais surtout, je sais que j’ai en face de moi, des créatifs, des techniciens… et si on les appelaient juste des artistes.
Ensuite s’enchaîne une série d’explication sur le parcours du collectif et l’envie de créer. Très vite, je comprends que pour réaliser les prouesses comme Playground, il faut être un petit peu convaincu, patient, passionné, aimer les pâtes et surtout très créatif.
A aucun moment, on a parlé de technicien, mais de créativité. Et pour réaliser cette application (juste 750 000 téléchargement sur l’App store), il y a de la technique. Mais sans avoir eux l’idée, ils n’auraient jamais eu l’envie de développer les outils nécessaires pour arriver à ce niveau de créativité techniques.

Donc au final, pour moi, l’un ne va pas sans l’autre ! Pas de créativité si pas de technique et pas de développement technique si il n’y a pas un jour une idée créative.
Pour conclure, un technicien qui n’est pas créatif, est un exécutant !

Les créatifs Verviertois :https://herrmuttlobby.com/